jeudi 4 janvier 2018

Adieu 2017 et bienvenue 2018!

 
 
Cette année 2017 fut pour moi une année importante sur le plan de la généalogie.

Ce fut d'abord les échanges de mails avec une cousine éloignée que je connais mais que je n'ai pas vue depuis longtemps. En commençant à faire de la généalogie, elle avait vu mon arbre sur Geneanet et m'avait laissé un message. Grâce à elle, je me suis plongée dans la généalogie de ma lignée maternelle, que j'avais un peu mise à l'écart. 

2017 fut aussi pour moi la découverte de la "communauté généalogique" de Twitter, passionnante et bienveillante - deux qualificatifs plutôt rares sur les réseaux sociaux.

Et grâce à cette communauté, j'ai (re)découvert le plaisir d'écrire sur la généalogie. J'avais commencé à écrire pendant ma participation au Diplôme universitaire de généalogie de Nîmes - pas vraiment le choix, me direz-vous. C'est vrai mais j'ai pris plaisir à le faire... Sauf que la vie a fait que je me suis éloignée de mes terres et de mes sources de recherche.

Et cette année, j'ai découvert le ChallengeAZ grâce au blog des anciens du DU qui m’a permis de participer sur une lettre. Le virus a alors commencé à s’immiscer à nouveau en moi... Puis le Rendez-vous Ancestral, et là, ce fut la véritable révélation.
Après avoir lu et adoré les articles publiés lors de deux « sessions », j’ai osé me lancer et, miracle, le personnage s’est imposé de lui même - d’elle-même en l’occurrence - et la rédaction a été très facile. 

Ce n’est pas le cas pour chaque numéro malheureusement (notamment pour certains ancêtres plus proches de moi) mais le plaisir d’écrire est toujours là.

Et 2017 enfin fut l’année de la renaissance de ce blog que j’avais même oublié avoir créé. 
Je n’ai malheureusement pas publié autant d’articles que je l’aurais souhaité mais il a le mérite d’exister et de me permettre de publier un article quand j’en ai envie, sur un support autre que Facebook qui ne m’avait pas convaincue quand je me suis lancée dans l’aventure du #RDVAncestral. 

Pour 2018, je me souhaite donc de continuer à écrire, idéalement plus régulièrement qu’en 2017. Je pense aller piocher des idées dans le compte-rendu de la discussion sur le blog de Geneatech .

J’ai quelques billets en tête, quelques projets aussi, le Rendez-vous Ancestral aussi bien sûr... 
Le geneatheme de janvier m’inspire assez également.
En revanche, le ChallengeAZ m’effraie un peu donc, sauf idée lumineuse d’ici là, je n’y participerai pas cette année. Mais je lirai bien sûr avec beaucoup d’attention les billets des geneablogueurs courageux et endurants qui se lanceront dans l’aventure! 

Il faudra bien que j’arrive à vous parler de Charles D. qui me pose bien des difficultés pour reconstituer sa vie mouvementée. Je crois que je vais commencer par faire un article sur ce que j’ai déjà découvert. Vous aurez peut-être des idées pour défaire tous les nœuds restants... 

Et puis, il y a cette caisse aux trésors généalogiques que je connais et triture dans tous les sens depuis mon enfance... Il est temps de l’observer un peu plus attentivement et de vous présenter certains personnages... 

Ma malle aux trésors

Voilà, si je parviens à tenir le cap et à conserver le plaisir d’écrire, je devrais arriver sans trop d’encombres en 2019...

En attendant, à vous tous, je vous présente mes meilleurs vœux pour cette année qui commence qui j’espère vous apportera de petits et grands bonheurs, en généalogie bien sûr mais pas seulement... 

 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Une carte en souvenir de ma grand-mère #Généathème avril 2018

L’un des #Généathèmes proposés par Sophie BOUDAREL pour le mois d’avril m’a fait éprouver des sentiments contradictoires : l’inspiratio...